(064) Et alors ?

Quand un problème se présente dans notre vie, notre énergie est mieux investie à traiter la cause que le symptôme. Sinon le soulagement est minime, ou de courte durée.

(063) Vous êtes déjà arrivé

Et si en fait, tout ce dont on rêve était déjà là, déjà en place, déjà accessible ? Cette semaine, je vous propose un exercice de créativité émotionnelle qui vous permettra de toucher du doigt cette vérité, et voir de quelle façon vous êtes déjà arrivé.

(061) Adopter de nouvelles pensées

Le chemin le plus rapide pour se sentir mieux, c'est de voir la vie autrement.

Mais comment fait-on pour identifier cette nouvelle façon de voir les choses, et surtout comment se l'approprier pour qu'elle devienne vraiment naturelle et spontanée ?

(060) Par où commencer

Pour ceux d'entre vous qui démarrent tout juste leur cheminement de développement personnel, ou ceux qui veulent s'assurer que les bases sont bien en place, voici la démarche que je vous suggère. 

(058) Lettres à mon intuition

Comment accéder à notre intuition, à cette partie de nous qui est sereine et paisible en toute circonstance, mais qu'on a souvent reléguée sur la banquette arrière de notre vie, voire même  (oups !) dans le coffre ?

(055) Les Limites

Sur le chemin de l'indépendance émotionnelle, une compétence-clé à acquérir, c'est de savoir poser des limites pour protéger l'espace qui nous appartient, qu'il soit physique ou symbolique.

(054) Le Manuel

On a tous dans la tête une sorte de manuel pour chacune des personnes qui sont importantes dans notre vie. Ce manuel liste l'ensemble des choses qu'on a besoin qu'elles fassent ou disent, qu'on attend qu'elles fassent ou disent, pour qu'on puisse se sentir bien. 😬

(051) Le GPS des émotions

Quand on ressent une émotion, qu'elle soit agréable ou désagréable, cette émotion nous donne une indication précieuse de où on est, dans quelle voie on est engagé, et dans quelle mesure ça correspond à la direction dans laquelle on aspire vraiment à aller. 🗺

(048) Les Circonstances sont neutres

Je vous le répète souvent : les circonstances, les faits qui nous entourent et qui sont hors de notre contrôle, sont neutres. Ce n'est que par le filtre de nos pensées qu'on peut décider si elles sont bonnes ou mauvaises, favorables ou défavorables. 🧐